Pinuche - Michel Pignard - 1ère Partie (1)

Michel_PIGNARD___Banni_re_08_DEF


1ère Partie


« Chaud bouillant »


Jeune « chien fou »...


Mais plein de talent !


 

Ses débuts avec la Volvo prêté par un client

du garage de son Père Paul

Puis ses premiers exploits sur

02_1960___1968___NSU_Logo_200_pxl_TOP

Identité

PIGNARD Michel

Né le 1er Février 1945 à Lyon (2ème arrondissement)

Département du Rhône, France

Ses deux pseudonymes :

Son Papa, Paul Pignard, aimait donner des pseudos à tout le monde...

Au garage paternel, il avait donné à son apprenti le pseudo de « Bain d'huile »...

Dès son plus jeune âge, son Père gratifia Michel du pseudo prometteur de : « Boîte à clous », car, dès l'âge de 2 ans il aimait « bricoler » dans la boîte à outils du garage de son père pour... déjà, s'intéresser à la mécanique ! Plus tard, ses potes l'interpelleront toujours ainsi : « Pinuche » ! Ce pseudo lui est resté...

Les copains de Paul n'étaient pas en reste, à cause de sa maigreur, ils ont baptisé Paul « Le Dégraissé »!

Adresse : F 69300 CALUIRE & CUIRE

Profession : Garagiste, concessionnaire NSU, pilote professionnel, puis distributeur de cassettes et DVD... Aujourd'hui Michel se la coule douce... Il profite de la vie... depuis qu'il est en retraite.

Situation familiale : Marié à Géraldine depuis 27 ans... en 1984, deux filles Erika (née la nuit de Noël 1987) et Steffy (née en juillet 1989) deux prénoms choisis pour rendre hommage à la famille de Géraldine, d'origine allemande.

Très jeune, il fut initié aux sports mécaniques, dès l'âge de 16 ans, en 1961, il pilotait une moto 500 Norton anglaise de 1956 (Identique à celle ci-dessous):

02_1956___NORTON_Domina1956___NORTON_Dominator_Mod_le_88___500ccr_Mod_le_7___500cc

1956 - NORTON Dominator
Modèle 88 - 500cc

Qu'il pleuve, qu'il vente, et même avec 5 cm. de neige, il se déplaçait à moto.

En 1962, il arrêta la moto suite à un gros accident qui le conduisit à l'hôpital...

Cette année-là, il obtient son diplôme de mécanicien automobile et travaille au garage de Paul Pignard, son père, comme "arpète" (apprenti-mécanicien)... Admiratif de son Papa... qui était un grand passionné de belles voitures et de sport automobile...

Vacances 1963

04_1963___DS_19_D_j__sur_le_toit

Une des postures que Michel affectionne déjà...

C'est d'être sur le toit ! Camping en caravane avec sa DS 19... équipée de phares antibrouillard !

Cette année là il obtient son diplôme de mécanicien automobile et travaille au garage de Paul Pignard, son père, comme « arpète » (apprenti-mécanicien)... Admiratif de son Papa... qui était un grand passionné de belles voitures et de sport automobile...

001___Paul_PIGNARD___TOP

1914 - 1970

002___Souvenir

Photo de famille début des années 1950

Les Parents de Michel

Paul et Germaine, son épouse... Sa petite sœur Annick et Michel

Sur la route de Chamrousse prêts pour les joies de la neige

Paul, en fin descendeur et les enfants avec leur luge...

Et sa remarquable BMW 327/28 Sport Cabriolet de 1939

(Photo collection privée de Michel Pignard)

002a2___1939_BMW_327_28_Sport_Cabriolet

Celle de Paul Pignard avait cette « robe » là

Vert sombre et crème

002a___1939_BMW_327_28_Sport_Cabriolet

Une BMW 327/28 Sport Cabriolet de 1939

Aujourd'hui une voiture très rare dans cet état !


Après la guerre, Paul avait un garage

et se passionnait pour les motos et side-cars...

Ses débuts en compétition furent donc

comme motard !

003_Side_Car_Paul_Pignard_N__60

Paul Pignard... Au début de sa carrière, pilote de motos et side-cars

Ici, en 1946 au Circuit de Tarare, Rhône – Side-car N° 60 - Marque à identifier...

(Photo collection privée de Michel Pignard)


08_BMW_Logo

03A_BMW_28_Paul_TOP

Paul Pignard sur BMW 328 en 1954  à la Course de côte du Beaujolais

1955 - 4 heures du Forez, St. Etienne (Loire) (8 Mai 1955)

Paul Pignard sur BMW 328 N° 14 - Cat. S 2.0 (Ne finira pas)

(Photo collection privée de Michel Pignard)


OSCA_Logo_Top__Png_

Paul et sur sa légendaire

Osca MT4 -1,5 L. Maserati bleue

5ème au Général

en 1956 au Mont Ventoux

Très tôt, en voyant

son Père dans sa belle Osca, Michel eût

le goût de la compétition

automobile...

004_OSCA_1_5L_MT4_Maserati_N_23__1000_pxl_

Au milieu des années 50 – Paul Pignard

Course de côte du Mont Ventoux 1955

« Barchetta » Osca MT4-2AD – 1,5 Maserati 1954 – N° 23

(Photo collection privée de Michel Pignard)

006_OSCA_1_5L_MT4_Maserati_N_14___Circuit_de_Charade_1955

1955 – Circuit de Charade - Près de l'Osca MT4-2AD – 1,5 Maserati 1954 – N° 14

De gauche à droite :

Jean Pons qui pilotait l'Osca N° 14, Paul Pignard, Mr. Ruel et le mécano

surnommé par Paul « Bain d'huile »

(Photo collection privée de Michel Pignard)

007_STAND___OSCA_1_5L_MT4_Maserati_N__14_Circuit_de_Charade_1955_et_non_N_23

1955 – Circuit de Charade - Stand Osca MT4-2AD – 1,5 Maserati 1954 – N° 14

(Le N° 23, de la CC du Mont-Ventoux 1955, était resté peint sur le comptoir

et la cloison en tôle ondulée)

De gauche à droite :

Assis, le cameraman de service... avec une magnifique camera Bolex Paillard 16mm,

Mr. Ruel, le mécano surnommé par Paul « Bain d'huile », assis Paul Pignard, un ami ? (avec son chapeau) et Jean Pons, le pilote de l'Osca N° 14

(Photo collection privée de Michel Pignard)

008AA_OSCA_Bandeau_top

O.S.C.A. - Officina Specializzata Costruzioni Automobili

est un constructeur de voitures de course fondé en 1947 par Bindo, Ettore et Ernesto Maserati quittent une entreprise qui n'est plus vraiment la leur pour fonder à Bologne, le berceau du Trident où ils retournent, l'OSCA (Officine Specializzate Costruzione Automobili), les frères d'Alfieri Maserati, feu le fondateur de la marque familiale.

En 1951, OSCA construit un nouveau moteur, un V12 de 4,5 L de cylindrée (4CLT/48, 4 cylindres en ligne compressé).

Celui-ci est installé dans un vieux châssis Maserati et le pilote thaïlandais Prince Bira, (de l'Ecurie Siam, en prend les commandes. La voiture gagne sa première course à Goodwood en mars. En septembre, l'écurie s'inscrit en Formule 1, pour le Grand Prix d'Italie, avec comme pilote Franco Rol. Il ne finira que neuvième de la course, loin derrière les Ferrari et les Alfa Romeo. La même voiture est présentée au départ du Grand Prix de Valentino à Turin en 1952, toujours avec Rol au volant, elle finira encore loin des leaders.

Autre rêve, le moteur V12. En 1951, à la demande d’Amédée Gordini, qu’Alfieri avait connu jadis chez Isotta Fraschini, OSCA construit un V12 de 4,5 litres à carter sec et quatre arbres à cames en tête entraînés par engrenages. Si ce groupe de 330 ch ne sera jamais utilisé par Gordini, il est installé dans la Maserati 4 CLT du prince Bira, qui court à son volant à Goodwood où il s’impose.


Cette mécanique prestigieuse est montée sur une nouvelle Formule 1 OSCA. Pilotée par Franco Rol, la Tipo G (pour Gordini) ne se classe que neuvième à Monza au Grand Prix d’Italie. La F1 constitue un morceau beaucoup trop gros pour une petite marque et, après des participations sporadiques au cours des années suivantes, notamment avec une deux litres, les frères Maserati renonceront à cette discipline.
L’éphémère F1 OSCA V12 sera plus tard recarrossée en barquette par un pilote amateur français, Luc Descollonges, qui l’alignera en courses de côte (notamment sur le Mont Ventoux), c'est Paul Pignard qui entretenait cette prodigieuse et unique voiture qu'il avait baptisée « pompe à feu »... Aujourd'hui, elle est la propriété du Musée Henri Malartre, du nom de son fondateur, qui commence sa collection en 1931... En 1959 à la recherche de locaux pour entreposer ses voitures, il acquiert le château de Rochetaillée et fonde le premier musée automobile de France. En 1972 celui-ci devient musée de la Ville de Lyon à Rochetaillée-sur-Saône.

Musée Henri Malartre


Nombreuses sont les gloires de la course automobile qui pilotent des OSCA. En premier lieu, les amis des frères Maserati que sont Luigi Villoresi et Luigi Fagioli (pilote Maserati dès 1928, avant de passer chez Alfa Romeo, Mercedes et Auto Union), mais aussi Stirling Moss, Raymond Sommer, Louis Chiron, le marquis Alfonso de Portago, Luigi Musso, Ludovico Scarfiotti, sans oublier les Mexicains Pedro et Ricardo Rodriguez. De même, des pilotes OSCA fonderont ultérieurement leur marque, à l’image d’Alejandro de Tomaso et plus tard d’Enzo Osella, ainsi que des Américains Briggs Cunningham, Carroll Shelby et Jim Hall, créateur de Chaparral.

Voir l'Historique O.S.C.A.

Sur le magnifique Forum Historique F1

Historique F1 – Le Forum des Archivistes... Pour jamais ne les oublier...

ICI

Jusqu'en 1967, OSCA fabriquera des voitures de courses et les présentera avec plus ou moins de succès en Grand Prix.

008A_OSCA_MT4_SPIDER_Blue___Same_Paul_Pignard« Barchetta » OSCA MT4-2AD, (MT4 = Maserati Tipo 4) 1,5 litres 1954

de Paul Pignard

(Un bleu, presque comme celle-ci)

La marque italienne O.S.C.A. a écrit un chapitre fort intéressant de l'histoire de la compétition automobile. La MM voiture de sport des années 1950, est en effet le digne successeur de toute une lignée de bolides dont le premier exemplaire naquit en 1948.

L'entreprise portait en fait un nom décrivant bien sa vocation: Officina Specializzata Costruzioni Automobili. A l'instar de Fiat (Fabbrica Italiana Automobili Torino), l'appellation complète était beaucoup trop longue et c'est le regroupement des quatre initiales qui devint le nom de la marque. Comme les propriétaires de ce bureau de constriction d'automobiles de Bologne, trois frères, avaient un nom de famille trop célèbre et n'osaient légalement l'utiliser, ils baptisèrent donc leurs produits OSCA.

Un moteur Maserati tipo 4 cilindri

En fait, les chefs d'OSCA n'étaient autres que les frères Maserati. Bindo, Ettore et Ernesto Maserati avaient vendu leur fabrique de voitures de sport et de course du même nom en 1937 à l'industriel Adolfo Orsi, tous les droits sur la marque et le nom inclus. Ils ne pouvaient donc y faire référence pour un nouveau produit concurrent.

Naissance de la MT4

Les frères Maserati constituèrent leur nouvelle entreprise en 1947. Leur activité principale consistant encore et toujours en la construction de voitures de course et de sport, ces dernières allaient donc porter le nom d'OSCA. Les Maserati, on le conçoit, en étaient fort. marris et comme ils n'osaient pas faire ce qu'ils voulaient, ils donnèrent à leur modèle une désignation pleine de finesse. Ainsi, la Mt4 construite entre 1948 et 1957 en de multiples versions, portait le grand noie de ses pères : l'abréviation ne signifiait rien d'antre (Ille Maserati tipo 4 cilindri.

L'OSCA MT4 montrée ici est équipée du moteur le plias puissant de la gamine, sous son capot avant: un quatre-cylindres à double arbre à cames en tête de 1,5 litre alimenté par deux gros carburateurs Weber. En combinaison avec une compression relativement élevée (9:1), ce groupe exactement carré (alésage x course = 78 x 78 millimètres) développait 120 chevaux, puissance largement suffisante pour transformer en véritable bolide un poids plume de 550 kilos.

Une voiture rarissime

La MT4 - proposée également avec des moteurs allant de 1092 à 1452 cm3 et développant entre 72 et 110 chevaux - était en premier lieu un véhicule de compétition. Mais la clientèle demandait fréquemment aussi des versions routières.

Dans l'ensemble, le nombre de véhicules produits resta très confidentiel et l'OSCA MT4 se négocie actuellement fort cher dans la catégorie des super-raretés.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Dimensions et poids : Longueur, largeur, hauteur non indiquées; empattement 2,20 m ; poids 550 kg.

Moteur : Quatre cylindres en ligne ; alésage x course 78 x 78 mm ; cylindrée 1491 cm3; couple maxi non indiqué ; puissance 120 ch (88 kW) à 6300 tr/mn.

Performances : Vitesse maximale 210 km/h ; accélération (de 0 à 100 km/h) non indiquée.

Paul Pignard sur son O.S.C.A. MT4-2AD (1954)

Caractéristiques

Type : O.S.C.A. MT4-2AD (À deux arbres à cames)

4 cylindres en ligne, alésage x course 78 x 78 m, de 120 CV (88 kW) à 6300 tr/mn.

Cylindrée 1491cc

Sortie d'usine : Juillet 1954

N° de chassis : 11/46

N° de moteur : 15/05

Poids : 550 kg.

1er propriétaire : Scuderia San Giorgio – Juillet 1954

2ème propriétaire : Paul Pignard – 1956

3ème propriétaire : Descollonges – 1960 ?

4ème propriétaire : Perrier, Martin Binauchon – 1961 ?

5ème propriétaire : Un américain en Californie !

Palmarès de Paul Pignard

1946

Circuit de Tarare – Side-car N° 60 - Marque à identifier...

1955

CC du Mont-Ventoux - Paul Pignard – Osca MT4-2AD - 1500cc N° 23

Circuit de Charade - Paul Pignard – Osca MT4-2AD - 1500cc N° 14

1956

Juin

CC Nationale Serrières-Annonay (3 Juin 1956) Paul Pignard – Osca MT4-2AD - 1500cc N° 33

CC du Mont-Ventoux (29 Juin 1956) Paul Pignard – Osca MT4-2AD - 1500cc N° 121 :

Classement Général de la CC du Mont Ventoux 1956

1 – Cotton (Fr) Mercedes - 14'01'' 3/5 – 92,395 km/h

2 – Jonneret (Ch) Ferrari - 14'11'' – 91,374 km/h

3 – Blehaut (Fr) Peugeot-Barbier - 14'36''4 – 88,686 km/h

4 – Monnoyeur « Titi » (Fr) Jaguar - 14'48''2 – 87,528 km/h

5 – Pignard Paul (Fr) Osca MT4 – 14'52''3 – 87,116 km/h

Son ami « Titi » Monnoyeur n'était seulement qu'à 4 secondes

Juillet

CC de Perthuis (15 Juillet 1956) 1er de la catégorie 1,3 à 2 litres.

Septembre

008B_SALMSON__Logo_

 

Vème Rallye du Beaujolais (30 Septembre 1956)

008C_Ve_BEAUJOLAIS_1956__P 

Vème Rallye du Beaujolais – 30 Septembre 1956

Liste des engagés

(2ème et 3ème Groupe – Voitures de Grand Tourisme et de Séries Spéciales)

008D_N_6353___AH_69__Est_ce_Paul_et_Luc__Rallye_Charbonni_re_N__130___02 L'Ecurie Salmson en 1956 (Ici au Rallye Lyon Charbonnières)

Vainqueur Auriacombe-Borsa (Panhard N° 2 Sauzay-Borne, Renault 1062, Ecurie du Beaujolais, Anse près de Lyon (Sauzay collection aujourd'hui des Bugatti) – Il est par ailleurs l'Organisateur de la CC du Mont Dore, inscrite au Championat d'Europe de la montagne.

Luc Descollonges (dans la soierie... très aisé) un client et ami de Paul Pignard son père, à qui il préparait ses voitures pour la course... sur la Salmson 2300 S N° 102 – Ecurie Verte de Lyon.

N° 45 Jean Pons - Simca Aronde, ami et client de Paul Pignard

N° 67 Henri Perrier et Madame - Porsche 350 S, Ecurie Noire, Lyon (Le Directeur des Gaines Scandale)

N° 74 Mazoéro – Thomas, Alfa-Romeo Sprint, Ecurie Verve, de St. Vallier, un grand pilote d'Alfa...

N° 82 Georges Benoit et Madame - Renault 1063, Ecurie Beaujolais, St. Georges

(Michel Pignard a été le coéquipier de Georges Benoit) au rallye Charbonnières et aux Cévennes sur une BMW 316 en 1968.

N° 99 Sibille - Bléhaut - Porsche 356A, Ecurie Chamois, Pont-l'Evêque (Client de Paul Pignard) il avait une Volvo PV544 Sport... "Pinuche" lui doit sa 1ère Course de côte du Colombier en 1965 - Avec la Volvo de Mr. Sibille... Il a gagné la classe !

1957

Mai

6 Heures du Forez, St. Etienne (30 Mai 1957) - Osca MT4 1500cc N° 34, Pilote Michel Bléhaut, Propriétaire Paul Pignard (TO228228) 4ème Group. S 1.5 (Distance 206,727 km)

Juin

Course de sôte du Mont-Ventoux (30 Juin 1957) Paul Pignard – Osca MT4 1500cc N° 10

Septembre

Course de sôte de Vuillafans-Echevannes (Doubs) Paul Pignard – Osca MT4 1500cc – 1er de sa catégorie (1,3 litres à 2,0 litres)

Octobre

34ème Coupes du Salon, Montlhéry (6 Octobre 1957) Paul Pignard Osca MT4 1500 cc - Classé 13ème (9 tours)

1958

Juin

VIe Grand Prix de Rouen, Coupe Delamare Deboutville 3 Heures de Rouen, Rouen-Les Essarts (8 Juin 1958) Circuit de 6,543 km – Distance de la course : 432,168 km.

1er Jean Behra (Fr) Porsche 718RSK 66 tours en 2h59:09,600 Groupe S 1.5 (Moyenne 149,153 km/h)

N° 22 - Paul Pignard (Fr) Osca MT4 1500 comme ses camarades « d'écurie »

« Rety » (Fr) Osca MT4 1500 et Alessandro de Tomaso (RA) Osca F2/S 1500... N'ont pas terminé la course.

Sources

LA GALERIE DES DAMIERS

de Christophe Pund


À suivre... 1ère Partie (2)


STATISTIQUES

Nombre de visiteurs de "Pinuche" - Michel Pignard" 1ère Partie (1) - (Depuis le 10 Mars 2011 - 19:50) Certifié par Swisstools

6 votes. Moyenne 4.83 sur 5.

Commentaires (10)

1. cartier joel 07/11/2011

j'espere etre un ami de MICHEL,car depuis 1980,je l' admirais beaucoup pour ses resultats la performance et le spectacle!!!!et puis c'est un un"HOMME" n'a jamais eut la grosse tete,ce qui n'est pas le cas de la pluspart des champions,qui roulent la caisse et qui sont incapables d'aller'vite' sur des autos differentes,donc quand on est pas doue....enfin,bref MICHEL,un MEC SUPER,a frequenter!!!

2. isabelle PONS 07/01/2012

superbe !


des beaux souvenirs !

3. NellLang (site web) 21/02/2012

If you are willing to buy real estate, you would have to receive the <a href="http://goodfinance-blog.com">loan</a>. Furthermore, my brother commonly takes a short term loan, which occurs to be really rapid.

4. buy essays cheap (site web) 12/04/2012

I will buy an essays paypal at the writing services. Buy the term paper or custom writing just because it is quickly.

5. buy essays online (site web) 12/04/2012

I will buy an essays paypal at the writing services. Buy the term paper or custom writing just because it is quickly.

6. Alain Jaccard 08/07/2012

Le commentaire de Joel Cartier decrit tout ce que je pense de Michel. Avec lui le spectacle était sur la route mais aussi dans le parc. Salut Michel a plus.

7. loan (site web) 13/07/2012

Make your own life time more simple take the personal loans and all you need.

8. loan (site web) 13/07/2012

Make your own life time more simple take the personal loans and all you need.

9. credit loans (site web) 06/09/2012

Don't have a lot of cash to buy a house? Don't worry, because that is available to receive the mortgage loans "goodfinance-blog.com" to solve all the problems. Thus take a commercial loan to buy all you require.

10. georges 06/03/2015

bonjour, je me permets de vous écrire car je vois que vous avez beaucoup de courses au mont Ventoux
j'ai mon père qui as concourus aussi avec une osca Maserati au mont Ventoux et d'autres si vous voulez ont peux se contacter par mail
cordialement

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site